Chant d'intériorisation

Texte de la parole de Dieu

Jésus guérit un aveugle né
Évangile selon Saint Jean 9, 1.6-9.13-17.34-38

« Il s’en alla et se lava ; quand il revint, il voyait »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

     En ce temps-là, en sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme aveugle de naissance.  Il cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit :  « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé.  L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.

    Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant – car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? » Les uns disaient : « C’est lui. »
Les autres disaient : « Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. »

Mais lui disait : « C’est bien moi. »
    On l’amène aux pharisiens, lui, l’ancien aveugle. Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux.  À leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. 
Il leur répondit :  « Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé,  et je vois. »
Parmi les pharisiens certains disaient :  « Cet homme-là n’est pas de Dieu puisqu’il n’observe pas le repos du sabbat. »  D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il accomplir des signes pareils ? »  Ainsi donc, ils étaient divisés.
    Alors, ils s’adressent de nouveau à l’aveugle :  « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? »  Il dit :  « C’est un prophète. »  Ils répliquèrent :  « Tu es tout entier dans le péché depuis ta naissance,  et tu nous fais la leçon ? »  Et ils le jetèrent dehors.

    Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors.  Il le retrouva et lui dit :  « Crois-tu au Fils de l’homme ? »   Il répondit :   « Et qui est-il, Seigneur,  pour que je crois en lui ? »   Jésus lui dit : « Tu le vois, et c’est lui qui te parle. » 

Il dit :  « Je crois, Seigneur ! » Et il se prosterna devant lui.

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à Toi, Seigneur Jésus​

Réflexion en famille

Et si nous étions aveugles ou aveuglés?

Les nuits sans lune, sans étoiles, tout est noir autour de nous. On ne reconnaît pas les personnes qui nous entourent. On ne distingue pas les formes, les couleurs, le lieu où nous sommes, le chemin, le but à atteindre … Du coup, on se perd facilement, on peut se tromper de chemin, buter contre une pierre, tomber, se faire mal… Avancer devient très difficile.

Être aveugle de naissance, c’est avoir vécu sa vie entière dans le noir. C’est ne connaître aucun visage, ne voir aucun paysage, avoir des difficultés pour trouver son chemin…

Dans l’Évangile d’aujourd’hui, la rencontre de Jésus est déterminante dans la vie de l’aveugle. Sans même que l’aveugle ait demandé sa guérison, Jésus applique de « la boue sur (ses) yeux » et l’envoie à la piscine de Siloé. À son retour, l’homme voit. Ce dernier, au plus profond de lui, voulait un changement et il a choisi de faire confiance en celui qui lui parle. Il ne le connaît pas, mais il a entendu parler de Jésus et de ses miracles.  Il met sa foi en lui, il obéit.  Jésus est lumière pour chaque personne qu’il rencontre,
il change leur vie.

Questions

Quels obstacles nous empêchent d’aller vers l’autre?

Est-ce que je me donne des moyens d’aller vers les autres malgré l’obscurité dans laquelle nous sommes plongés présentement?

Quelle place je laisse à Jésus pour intervenir dans mon quotidien?

Y a-t-il chez toi des personnes ou autour de toi qui ont besoin de ta joie, de ta lumière dans tes yeux? Qu’est-ce que tu peux faire pour donner cette LUMIÈRE?

Témoignage

Prière

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Amen.

Parfois, dans ma vie,
Tout semble noir et difficile.
Je ne sais plus quel chemin prendre…
J’ai l’impression de marcher dans la nuit…
Jésus, je sais que Toi, Tu me vois…
Je sais aussi que Tu peux me montrer le chemin…
Je sais encore que Tu peux me guérir…
Aide-moi à me laisser conduire
Sur ton chemin de lumière!
Amen.

pour rire un peu...

Chant de louange

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *