Nouvelles du déconfinement 6 juillet 2020

Bonjour !
 
Nous avons reçu vers la fin de la semaine passée la nouvelle d’un assouplissement des normes sanitaires pour nos célébrations. Suite à de nouvelles consignes de la part du gouvernement laissant une plus grand part à l’interprétation, le diocèse de Québec a pu modifier le protocole précédent.

Le changement de la norme

La plupart des normes des deux dernières semaines se maintiennent, à l’exception notable du nombre de participants permis à nos célébrations.
 
La limite d’assistance est désormais calculée en fonction de la grandeur du bâtiment. Par exemple, une église pouvant normalement accueillir 1 000 personnes pourrait sans problème en accueillir environ 200 tout en respectant la distance de 2 mètres entre les maisonnées. Le nombre maximal de personnes pour une célébration sera donc déterminé à partir de maintenant par l’équipe locale en fonction des dimensions de l’édifice et de la disposition des bancs.

La situation actuelle

Dans nos communautés, nous constatons que toutes nos églises sont suffisamment grandes pour accueillir en toutes circonstances toutes les personnes qui souhaitent célébrer avec nous.

De plus, les deux dernières fins de semaine nous ont permis de préparer et pratiquer avec près de 200 baptisé(e)s engagé(e)s le déroulement de nos célébrations sous le protocole sanitaire imposé. Nous trouvons donc dans plusieurs de nos communautés des équipes déjà prêtes à faciliter des rassemblements priants et sécuritaires.

La suite pour nos communautés

Conséquemment, en communion avec le diocèse et après avoir consulté les équipes locales, nous proposons les mesures suivantes pour les semaines prochaines :

Messes dominicales

Les messes dominicales des milieux recommencent progressivement en fonction de la disponibilité des équipes locales. Nous avons préparé un horaire des messes dominicales des quatre prochaines fins de semaine. Vous remarquerez que les plages horaires et les fréquences « pré-COVID » ne sont PAS rétablies et ne pourront probablement pas l’être à court / moyen terme. L’horaire proposé tient compte, entre autres, de la disponibilité des équipes locales, de la disponibilité de nos prêtres collaborateurs, de la grandeur estimée des assemblées et de la nécessité sanitaire d’espacer dans le temps nos célébrations dans une même bâtisse. Pour consulter l’horaire cliquez ici. Pour connaître les consignes sanitaires de base de nos célébrations cliquez ici.

Funérailles

Près d’une cinquantaine de familles endeuillées de nos paroisses attendent depuis plusieurs semaines de pouvoir célébrer les funérailles de leur proche. Avec la possibilité nouvelle d’accueillir ces familles, nous les contacterons dans les prochaines semaines pour convenir avec elles d’un moment opportun pour célébrer les funérailles. Comme pour les messes, le protocole gouvernemental imposé aux funérailles nécessite la disponibilité d’une équipe locale bénévole. Pour enregistrer une demande de funérailles, vous êtes invité à nous contacter :

  • Sainte-Kateri-Tekakwitha : +1(418)625-3381, ext. 400
  • Sacré-Coeur-de-Jésus-en-Bellechasse : +1(418)883-3321, ext. 400
  • Saint-Benoît-de-Bellechasse : +1(418)887-3942, ext. 112

Baptêmes

Les normes gouvernementales ne nous permettent toujours pas d’accueillir plus d’une famille de baptisé à la fois. Le déconfinement des baptêmes s’amorcera donc très progressivement au cours du mois d’août en commençant par les familles dont la date de baptême aux mois de mars, avril et mai a été reportée lors du confinement. Pour enregistrer une demande de baptême, vous êtes invité à nous contacter :

  • Sainte-Kateri-Tekakwitha : +1(418)625-3381, ext. 112
  • Sacré-Coeur-de-Jésus-en-Bellechasse : +1(418)883-3321, ext. 112
  • Saint-Benoît-de-Bellechasse : +1(418)887-3942, ext. 112
 
Au plaisir de se retrouver… en vrai !
 
Thomas Malenfant, prêtre
Pour toute l’équipe pastorale et nos équipes locales de déconfinement.

2 réponses

  1. Bonjour,
    Serait-il possible de mettre le nom des prêtres qui célèbres a coté des initiales? Ou mettre un tableau a la fin du communiqué?

    1. Bonjour !
      Les initiales des premières semaines étaient des reliques de l’ancienne notation à l’interne. Elle ne se trouvent plus sur la version publique de l’horaire comme elle ne se trouve pas dans le feuillet paroissial. Les deux alternatives, publier ou non le prêtre, ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Jusqu’à maintenant l’équipe pastorale a fait le choix de ne pas publiciser pour éviter de mettre l’accent sur la personnalité (aimée ou pas !) du ministre. Si vous pensez à des avantages qui contrebalanceraient un tel risque, laissez nous savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *